Catégories
Médecine Alternative

L'influence de l'extrait de chanvre en association avec le gingembre sur l'activité métabolique des cellules métastatiques et des micro-organismes.

PMID:

Molécules. 28 octobre 2020; 25 (21). En ligne du 28 octobre 2020. PMID: 33126621

Titre du résumé:

L'influence de l'extrait de chanvre en combinaison avec le gingembre sur l'activité métabolique des cellules métastatiques et des micro-organismes.

Abstrait:

Cette étude présente une enquête sur la capacité anticancéreuse et antimicrobienne d'une combinaison d'extraits de gingembre et de cannabis dans différents rapports (1: 1, 7: 3 et 3: 7). Les extraits ont été obtenus selon différentes méthodes (extractions Soxhlet, macérations à froid, extractions ultrasoniques et extractions fluides supercritiques). L'activité antioxydante et la présence de phénols totaux ont été mesurées dans les extraits, et l'effet des extraits d'application à diverses concentrations (c = 50, 20, 10, 5, 1, 0,1, 0,01 mg / mL) sur les cellules a été étudié. Des valeurs plus élevées d'antioxydants ont été mesurées au rapport où le gingembre était prédominant, ce qui se traduit par une concentration plus élevée de phénols totaux. En fonction de la teneur en polyphénols, les extraits étaient les plus efficaces lorsqu'ils étaient préparés de manière supercritique et par ultrasons. Cependant, en ce qui concerne la réponse cellulaire, le rapport s'est avéré n'avoir aucun effet sur l'inhibition de la division cellulaire cancéreuse. La concentration minimale requise pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses s'est avérée être de 1 mg / mL. L'analyse par chromatographie liquide haute performance (HPLC) a également confirmé l'efficacité de l'extraction par ultrasons et fluides supercritiques, car leurs extraits atteignaient des teneurs en cannabinoïdes plus élevées. Dans les deux extractions, la teneur en cannabidiol (CBD) était supérieure à 30% et la teneur en acide cannabidiolique (CBDA) était supérieure à 45%. Dans le cas de l'extraction par ultrasons, une plus grande quantité de cannabigérol (CBG) (5,75 ± 0,18) a été détectée, et dans le cas de l'extraction de fluide supercritique, une teneur plus élevée en cannabichromène (CBC) (5,48 ± 0,13) a été détectée, par rapport méthodes d'extraction. Le potentiel antimicrobien d'extraits préparés avec des extractions ultrasoniques et supercritiques sur trois microorganismes (, et) a été vérifié. Le gingembre et l'extrait de cannabis montrent une meilleure inhibition de la croissance des micro-organismes dans des ratios dominés par le cannabis pour la bactérie Gram positive, CMI = 9,38 mg / mL, pour la bactérie Gram négatif, CMI> 37,5 mg / mL et pour le champignon CMI = 4,69 mg / mL. Cela suggère des lignes directrices pour d'autres travaux: un rapport 1: 1 de gingembre et de chanvre sera choisi en combinaison avec une extraction supercritique et ultrasonique.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *